Facebook ne semble plus capable de corriger soi-même ses erreurs…
Ainsi, tout comme Mozilla et Google, Facebook prévoit d’offrir une gratification à la personne qui l’informerait d’une éventuelle faille sur le réseau social.

Cela éviterait à des gentils hackers d’exploiter la brèche à des fins malveillantes.
Pour donner un ordre de prix, Google et Mozilla gratifie avec un peu plus de 3000$.

Source