coraline-1

Grâce à Allociné, nous sommes allés à l’avant-première de Coraline en 3D!
Coraline (et non pas Caroline !) c’est un film d’animation fantastique réalisé par Henry Selick, que nous avons d’ailleurs vu avant la séance! Il était accompagné de l’auteur du roman Neil Gaiman, ainsi que le compositeur de la Bande-Originale Bruno Coulais.

Essayant tant bien que mal de prendre des photos dans la pénombre et étant très émus par les 3 personnes célèbres qui se tenaient devant nous, nous avons raté une partie de l’introduction d’Henry (qui est -dit en passant- le réalisateur de l’étrange Noël de Mr Jack). Pas grave du tout car 5 minutes plus tard nous mettions déjà nos lunettes 3D, qui d’ailleurs donnent un très bon rendu! Certes pour les petites têtes comme moi ça fait Mouche… mais dans le noir ça ne se voit pas trop =)

Coraline, c’est le titre du roman, du film, mais aussi de la petite fille aux cheveux bleus qui vie avec ses parents dans une maison paumée dans la campagne. Qui dit campagne dit moins d’activités, et Coraline s’ennuie de ses journées. En plus, ses parents ne s’occupent pas d’elle, ou presque!

C’est alors qu’un soir, elle découvre un passage secret dans le mur de sa maison, un tunnel magnifique tout bleu. Curieuse, Coraline s’y faufile donc pour voir ce qu’il se passe de l’autre côté, et à sa grande surprise elle découvre un monde parallèle.

coraline-3

Un monde assez intrigant puisque tous les personnages ont des boutons à la place des yeux!
Dans ce nouveau monde, sa maison, ses parents et ses voisins sont tous contents, tous beaux, tous gentils et s’occupent d’elle -pour une fois- !

coraline-4

Les décors sont très beaux, on s’y croirait!
Il fait beau, les plantes sont magnifiques, elle mange bien, dors bien, et tout ce qu’elle désire s’offre à elle… mais à quel prix? Pourquoi les nouveaux parents sont-ils si attentionnés et si gentils envers Coraline?

C’est alors que la belle histoire -où tout va bien dans le meilleurs des mondes- se transforme petit à petit en cauchemar. Coraline veut retourner dans sa vraie maison, mais hélas ce n’est plus possible…

coraline-2

Au delà d’une simple morale « Coraline » veut faire comprendre que parfois, les gens qui nous aiment ne nous donnent pas toujours l’attention que nous recherchons. Mais par contre les gens qui nous la donnent n’ont pas forcément les plus belles intentions.

« Coraline » c’est Génial! Ça m’a même donné envie de voir L’étrange Noël de Mr Jack (oui oui, inculte que je suis… je ne l’ai toujours pas vu!).
Le film a été réalisé en Stop-Motion (donc en image par image) ce qui donne un aspect réaliste au film. Et d’ailleurs je dis Chapeau à l’équipe du film car une heure et demie réalisée en image-par-image c’est très très long, sans compter la post-production…
Un seul point négatif: la voix du chat noir est bizarre, ça m’a troublé au début mais finalement ça passe bien quand même =)