Utilisant le même procédé d’intégration et d’animation (à peu de choses près), ces deux phénomènes du web sont ultra-populaires.
Malheureusement, pour les allergiques à l’anglais, passez votre chemin, The Annoying Orange n’est disponible que dans la langue de Shakespeare.

En guise de présentation, voici la vidéo la plus célèbre pour chacun des phénomènes.

Têtes à claques : le Willi Waller 2006

The Annoying Orange

Chaque série possède son propre site Internet.

teteaclaques.tv propose de nombreux épisodes, des jeux amusants (strip poker, un guitar-hero, un jeu de hockey etc.), des extras (publicités, hors-séries) ainsi qu’une zone mobile où l’on peut télécharger l’application pour son smartphone.

The Annoying Orange, crée par Dane Boe, propose :

  • toutes les vidéos
  • une galerie de photographies et fonds d’écran
  • une présentation de tous les personnages apparaissant dans les épisodes
  • ainsi qu’un magasin vous permettant d’acheter des produits dérivés

Têtes à claques est plus ancien que The Annoying Orange. Concept crée au Quebec, ce fut un carton plein autant outre-atlantique qu’en France. Une série de DVD a vu le jour par la suite.

The Annoying Orange, phénomène plus récent, propose tout de même déjà des produits dérivés tant la série a marché (ses vidéos ont été visionné plusieurs millions de fois chacune !).

the-annoying-orange