Google et Motorola bouleverseraient-ils le marché des téléphones mobiles ? C’est en tout ce qui semble se passer avec le lancement mondial du Moto G, le dernier des smartphones nés depuis le rachat de Motorola par Google en 2012.

Annoncé hier par le PDG de Motorola Mobility, Dennis Woodside, lors d’une conférence de presse, le moto G sera commercialisé à partir de 169 euros en Europe. Sa singularité : son prix et ses technologies haut de gamme. Des arguments qui risquent de donner des frayeurs aux concurrents low cost tels que ZTE ou Alcatel OneTouch. Mais il est facile de deviner que l’ambition de Motorola et de Google va au delà. Le PDG de Motorola Mobility a précisé que le Moto G s’adresse directement aux « personnes sensibles au prix et (qui) ne veulent pas payer 400 euros ou plus pour un smartphone haut de gamme ». Cette déclaration fait sans équivoque référence à Apple et son iPhone. Coté technologie, le moto G embarque bien évidement le système d’expoitation Androïd 4.3 Jellybean (comprenant la future mise à jour Androïd 4.4 KitKat en 2014). le Moto G, fonctionnant en 3G ou 3G+, dispose d’un écran HD de 4,5 pouce 1280×720 pixels. Le smartphone est équipé du processeur Quad-core Qualcomm Snapdragon 400 1,2 Ghz, 1 G de RAMo, avec au choix 8 Go ou 16 Go de stockage.

Pour l’heure le Moto G sera disponible dès le 19 novembre 2013.