Les clés 3G, ces fameuses petites clés usb qui fonctionnent comme un modem via le réseau téléphonique 3G, sont assez pratiques pour les mini-PC axés pour la mobilité. Mais parfois, un petit manque de vigilance sur le contrat que vous avez signé, une petite négligence face aux clauses du contrat et vous vous retrouvez avec des factures titanesques à plusieurs milliers d’euros.

Ne rigolez pas, c’est arrivé à 3 personnes à l’heure où je vous parle. Des factures à 40.000, puis 46.000 et depuis hier à 156.000€! Et les utilisateurs sont tous chez Orange! Mais à quoi est dû ce manque de vigilance?…

cle_3G_Orange


Sachez que « illimité » ne veut pas dire « je peux télécharger à l’infini« . Illimité dans le temps oui, mais pas illimité pour le volume de données téléchargées! Autrement dit, chez Orange, vous payez le forfait à 93€ HT pour 1Go de datas, à utiliser quand vous voulez (il est là ce ‘illimité‘). Au delà de ces 1Go, vous payez un supplément facturé dans les 0,50€ à 2€ par Mo. Ce qui revient à 700€ par film DivX téléchargé, 250€ par album de musique, 4€ par vidéo Youtube ou même encore 5€/min sur Deezer… Cher.

En plus de tout ça, les tarifs augmentent si vous êtes sur un réseau étranger. Attention donc, à ceux qui habitent à proximité des frontières. C’est arrivé à un Valenciennois, dans le Nord, qui s’est connecté sur le réseau belge sans pour autant y faire attention.

De plus, sachez qu’Orange n’annulera pas les factures, il les gèlera jusqu’à ce qu’une inspection judiciaire soit réalisée. Ensuite, la facture pourra être diminuée… Orange va jusqu’à proposer un remboursement mensuel sur une durée de 40 ans… De quoi rendre fou.

Bref, Orange s’inflige à lui même une très mauvaise publicité. Non seulement il n’avertit pas ses clients (une anomalie aurait pu être détectée), et les prend pour des… pigeons. Oui oui, certaines personnes ne savent même pas que la 3G passe par le réseau téléphonique, ces personnes veulent juste « Internet ».